Malonne: dans l’église on va transformer l’eau… en bière

Une nouvelle microbrasserie s’installera bientôt à Malonne. L’originalité de ce projet porté par deux Namurois, c’est qu’il prendra place dans une ancienne église. La chapelle du Piroy est un bâtiment désacralisé depuis 2009 et qui menace aujourd’hui de tomber en ruine.

Chaque église réaffectée à un usage profane suscite son lot d’opposition au sein de la communauté catholique et des défenseurs du patrimoine religieux. Certaines activités, une librairie par exemple, passent mieux que d’autres, comme une boite de nuit.

A Malonne, ce sera la fabrication d’une bière artisanale. Une microbrasserie, pas un bistrot insiste un des deux associés Jean Cheffert : « Je suis moi-même né à Malonne, il y a 52 ans et mes enfants ont fait leur communion dans cette église. Donc, nous n’en faisons pas quelque chose dont nous ne voudrions pas nous-même. Ce sera un endroit convivial où les Malonnois pourront se rencontrer. On garde donc en quelque sorte la philosophie des lieux« .

« Il n’y aura pas de miracle« 

Le bâtiment sera rénové, notamment le clocher qui menace de s’effondrer. A l’intérieur, l’autel cèdera la place à des cuves en inox, pour le brassage et la fermentation de la bière. Les riverains viennent d’être conviés pour une séance d’information et, signe des temps, ils ne dénoncent aucun sacrilège, plutôt une menace environnementale. « Déjà à l’heure actuelle, lorsqu’il y a des petites fêtes entre riverains par exemple, on subit quelques soucis« , s’inquiète Frédéric Luycx. « Il y a de la pollution au niveau du passage et du stationnement qui se fait sur les trottoirs. Et maintenant, on parle tout de même de livraisons avec des camions qui apportent les matières premières« .

Nous ferons notre possible pour éviter les nuisances, assurent les micro-brasseurs de Malonne, avant d’ajouter, sans ironie : « Mais nous ne ferons pas de miracle« .

Voir l’article complet